Prolongation du dispositif PINEL jusqu’en 2024 :

Février 2021

Chers Clients,

Nous sommes maintenant fixés sur la fin de vie du dispositif PINEL. Celui-ci, qui est en rapport avec l’investissement locatif, sera prolongé jusqu’en 2024. Cette nouvelle est néanmoins accompagnée de certains changements quant aux conditions.

Dans cet article, nous allons voir quels aménagements seront effectifs et sous quelles formes. Nous allons également nous interroger sur la défiscalisation qui décroît à partir du 1er janvier 2023.

Nous sommes longtemps restés dans l’incertitude quant à cette décision. C’est finalement une position rassurante pour les professionnels de l’immobilier qui a été prise. Le flottement qui régnait à laisser place à de nouvelles perspectives d’évolution. Faisons le point ensemble !


Qu’est-ce que le dispositif PINEL ?

Si vous achetez une maison ou un appartement neuf et que vous souhaitez le mettre en location, vous pouvez profiter du dispositif PINEL. Celui-ci vous permet de déduire de vos impôts jusqu’à 63 000 €.

Ce dispositif a été mis en place par Manuel Valls et Sylvia Pinel, respectivement Premier ministre et ministre du logement en 2014. C’est le 1er janvier 2015 qu’il est officiellement entré en vigueur. Bien que cette loi soit orientée au niveau de l’investissement locatif neuf, elle est également portée par un axe social et environnemental. Si vous êtes français et que vous souhaitez investir dans un logement neuf, avec apport ou non, le dispositif PINEL est fait pour vous.


Le prolongement du dispositif PINEL :

Selon la loi finance 2021, le dispositif PINEL est prolongé jusqu’au 31 décembre 2024. Cela permet aux investisseurs du neuf, de poursuivre leur réduction d’impôt comme ils le faisaient jusqu’à maintenant.

Néanmoins, cette nouvelle loi nous indique en effet, que l’avantage fiscal du dispositif PINEL va diminuer de manière progressive dès 2023. Cela se poursuivra jusqu’à la fin du cycle. Mais de quelles valeurs seront ces changements ?


Revue de la réduction d’impôt :

À partir du 1er janvier 2023, la défiscalisation sur les acquisitions de logements neufs passera de :

· 12 % à 10,5 % dans le cas où le bailleur loue son bien pendant 6 ans
· 18 % à 15 % pour une location sur 9 ans
· 21 % à 17,5 % pour une durée de 12 ans