Merity ou l'art de l'économie

Avril 2021

Chers Clients,

Tous les Français ont vécu une année assez particulière. Ils ont été confinés ou confrontés aux restrictions du couvre-feu et ont donc connu de grandes périodes sans pouvoir consommer. Ainsi, les Français se sont retrouvés avec plus d’argent que d’habitude et celui-ci a été délaissé sur des comptes courants et sur les livrets A.
D’après la Banque de France, la cagnotte a alors atteint 130 milliards d’euros, cela représente 5,7 points de PIB.

- Les raisons poussant les Français à épargner sont :
- Les contraintes sanitaires les empêchant de consommer
- La hausse du chômage
- Les rendements bas
- Le fait de ne pas avoir de vision sur le long terme
- Mais aussi les dépenses folles de l’état.

Cependant, pour l’État, c’est un véritable problème, ces 130 milliards d’euros épargnés en 2020 s’élèvent quasiment à deux fois le plan de relance 2021 prévu par l’État ! 

Un État ayant autant de dépenses, de déficits, de dettes peut être fortement tenté par cette cagnotte...

Ce sujet attire bien des convoitises des partis politiques. Certains veulent instaurer des « surtaxes » ou « taxes exceptionnelles », d’autres proposent des incitations à la dépense grâce à des transferts entre générations. 

Si les Français veulent éviter cette solution extrême de l’État, ils doivent réorienter leurs placements vers les actifs réels. Et les politiques doivent les encourager et commencer par montrer l’exemple.

De plus, une partie de l'épargne des Français peut aider au redémarrage en les convainquant d’utiliser le matelas qu'ils ont accumulé vers le financement de notre économie.

Il faut libérer les possibilités d’investissement, en déplafonnant les déductions fiscales de l’épargne-retraite ou encore en exonérant d’impôt les plus-values sur les actions.
Ainsi, la volonté des Français est la sécurité avant tout, pas d’actif risqué.

« Français, il est temps de mettre votre épargne au travail avant que celle-ci ne soit captée !»

L'équipe Merity.